Kirigu AB - Café du Kenya, Nyeri

Publié par le

café arabica Kenya nyeri

Kirigu AB est un grand café kenyan. Il nous rappelle que lorsqu’on croit connaitre un terroir par coeur, on n’est jamais à l’abri de belles surprises. Et qui de mieux placé pour vous en parler que notre torréfacteur en chef, Mihaela ?

torréfacteur artisanal paris belleville brulerie

Mihaela au QG Belleville Brûlerie. Crédit : Albin Durand.

Salut Mihaela, peux-tu nous dire d’où vient Kirigu AB ?

Kirigu AB est un micro-lot de café cultivé près de la ville de Karatina, dans la région de Nyeri. Il est produit par les fermiers de la Gakuyu Farmers Coop Society, coopérative gérée par Esther Waitheka. Le terroir dans ce coin du pays est assez exceptionnel : situés sur de hauts plateaux à près de 1600m d’altitude, les caféiers poussent sur des sols rouges volcaniques ce qui créé une super synergie avec la qualité des variétés et du travail qui est fait par les producteurs au sein de leurs exploitations.

Quelle est la variété de ce café ?

Kirigu AB est composé non pas d’une mais de deux variétés de café : SL28 et SL34. Leurs noms peuvent sembler étrange : c’est normal, il s’agit des initiales de Scott Laboratories qui a semé ces variétés au Kenya dans les années 30. Issues du Bourbon (variété ancestrale plantée par les français au 18ème siècle sur l’Ile Bourbon, aujourd’hui La Réunion), ces variétés fusionnent avec la terre rouge volcanique des hauts plateaux kenyans, et s’adaptent aux conditions climatiques : c’est ce qui crée ce café si dépaysant. Kirigu AB est un parfait exemple du terroir kenyan, reconnaissable et en même temps plein de surprises. Et c’est avant tout grâce à la qualité du travail des producteurs et de la station de lavage qu’on a la chance d’avoir entre les mains un café aussi étonnant que celui-ci.

café arabica kenya nyeri

Esther Waitheka, Gakuyu Farmers Cooperative Society

Justement, comment décrirais-tu Kirigu ?

Pour moi Kirigu, c’est comme un joyau. Ca peut sembler surprenant mais la première image qui m’est venue en tête en le goutant, c’est la poupée russe : à mesure qu’on avance, on découvre encore et toujours de nouvelles choses. Je dirais que Kirigu n’est pas un café qui se « boit » mais se déguste. Il se passe beaucoup de choses avec ce café, ça va beaucoup plus loin que les classiques notes de baie et de tomate qu’on trouve généralement dans les cafés kenyans. Attention : je ne dis pas que ce ne sont pas des notes que je recherche quand j’achète un café du Kenya, mais avec Kirigu cela va bien plus loin que ça, c’est une palette aromatique qui s’ouvre à vous : en attaque il y a une belle acidité de myrtille, ensuite on découvre des notes de tomates plus douces et sucrées, avant de percevoir des nuances subtiles de fruits noirs comme la mûre ou le cassis, et même du chocolat praliné en fin de bouche. Honnêtement, j’ai rarement gouté un café kenyan aussi riche et généreux que celui-là. En plus, il offre une belle longueur et personnellement, garder ce goût de fruits rouges en bouche même après avoir fini ma tasse, je trouve ça super.

café lavé Kenya arabica

Qu’ajouterais-tu pour convaincre quelqu’un de goûter Kirigu ?

Je dirais que Kirigu est un café qui se révèle petit à petit : il est donc idéal pour ceux qui aiment se laisser surprendre par la complexité de ce qu’ils dégustent. Son prix est plus élevé que les autres cafés que l’on a pu proposer jusqu’ici mais, au-delà du fait qu’on l’achète aussi plus cher, c’est surtout un vrai voyage sensoriel ! Rendu possible par l’exceptionnelle qualité du terroir et du travail des gens qui le produisent. Kirigu c’est un peu comme cette excellente bouteille qu’on réserve aux occasions spéciales, celle qu’on sort lorsqu’on veut vraiment se faire plaisir. Ah et aussi : c’est un micro-lot, ce qui veut dire qu’on en a une toute petite quantité disponible, alors dépêchez-vous de le gouter avant qu’il n’y en ait plus !

Et pour finir, la question culture générale : AB ça signifie quoi au juste ?

 AB correspond simplement à un système de classification des cafés en fonction de la taille des grains : les grains les plus gros sont notés AA et AB représente le calibre juste en-dessous. Bien que les grades AA se vendent souvent à des prix plus élevés aux enchères, cette classification n’est pourtant pas un indice de la qualité de la tasse : jusqu’ici, j’ai gouté plein de lots AB que j’ai trouvé bien plus intéressants en terme d’arômes que d’autres classés AA. Et encore une fois, Kirigu vient confirmer ça : c’est le meilleur kenyan que j’ai eu l’occasion de boire ces dernières années. Alors n’hésitez pas : goûtez-le et surtout, dites-nous ce que vous en pensez !

 Crédit photos : Nordic Approach

café

← Article précédent Article suivant →

Newsletter

  • Livraison Mensuelle

  • Paiement Securisé

  • Service Client